Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 15:10

Rouen, une ville que je croyais connaître par coeur. Il suffit que quelques conditions climatiques changent pour que notre perception de la ville soit complètement différente.

Actuellement les bords de Seine sont assez déconnectés du centre-ville. En tant que piéton, on peut se promener dans Rouen sans voir ce fleuve qui est pourtant capital pour la ville. En tant qu'automobiliste, la Seine est avant tout une contrainte séparant la ville en deux et rendant la circulation d'une rive à l'autre difficile.

Une période de précipitations intenses, la Seine déborde alors sur les quais. Je suis donc attirée par ce phénomène et pars me promener dotée de mon appareil photo sur les berges. J'ai alors l'impression de redécouvrir totalement cette ville étant au plus près de l'eau. Les conditions sont exceptionnelles, certains bancs sont même dans l'eau, mais ce sentiment de tranquillité, d'apaisement que j'ai ressenti dans un secteur où il y avait peu de monde et où l'eau était omniprésente je ne l'avais jusqu'alors jamais ressenti ici.

Rouen

Vue depuis le pont Flaubert des quais inondés

Technique : aquarelle

N'est-ce pas paradoxal que de noter une certaine poésie dans la photo ci-dessous alors qu'elle nous montre une ville avant tout polluée?

Rouen

Partager cet article

Repost 0
Published by Grinny
commenter cet article

commentaires